Médiation culturelle création d’œuvres gardiennes du territoire

L’artiste Véronique Doucet a été invitée à Pikogan pour réaliser une médiation culturelle, organisée par Mères au front, dans la même veine qu’elle a réalisé au Centre d’exposition de Val-d’Or dans le cadre d’Aki Odehi – cicatrices de la Terre-Mère en 2017-2018. Cette artiste, finaliste pour le prix de l’artiste de l’année du CALQ, vient de terminer le projet « Naturellement beau » avec le Centre d’exposition de Val-d’Or en collaboration avec les jeunes de la Maison des jeunes l’Énergiteck et les milieux ruraux de Val-d’Or avec la participation de Henri Jacob afin d’utiliser l’art pour contrer l’écoanxiété.